Cahier de Tcherkessoff


ID CAHIER : 2565

Qui suis-je ?

Je suis journaliste récemment retraité. J’ai 67 ans. J’ai réalisé pendant quinze ans des enquêtes dans la sphère sociale pour le mensuel et le site Internet d’une grande association (par exemple sur la distribution et le prix de l’eau en France). Mes conditions d’existence sont correctes, notamment parce que je suis propriétaire de mon logement.

________________________________________________

Quelle est la valeur a laquelle je tiens ?

Le respect

________________________________________________

Quel est mon cadre de vie ?

Zone rurale à 60 km de Paris. Cadre de vie très vert, agricole, agréable. Efforts d’animation de la commune par le conseil municipal. Pollution de l’eau aux pesticides (proximité de la Beauce). Nécessité d’acheter de l’eau en bouteilles. Présence d’animaux de la forêt : chevreuils, cervidés, sangliers… Promenades à pied ou à vélo en forêt et sur une belle route de campagne encore peu fréquentée. Mais danger dû aux grands excès de vitesse, dans le village même, par des artisans trop pressés, stressés ou sous l’emprise de produits illicites. Grands excès de vitesse aussi sur les routes départementales, par des professionnels et des particuliers. Contrôles de vitesse sur ces routes pratiquement inexistants. La majorité des particuliers respecte cependant (plus ou moins) les limitations. Plusieurs gendarmeries du secteur fermées ou rarement ouvertes. Ma commune traversée par de nombreux poids lourds pour faire le lien entre autoroute A 10 et N 10. Danger pour les piétons du village car les trottoirs trop étroits et les voitures qui se garent dessus obligent les passants (avec poussettes souvent) à se déporter sur la rue.

Une boulangerie et une pizzéria dans le village. Pour le reste, commerces et grandes surfaces à Dourdan (4 km) ou Rambouillet (20 km).

Lignes RER saturées et connaissant de nombreux incidents (dus notamment au mauvais entretien du matériel), comme dans toute l’Ile-de-France.

________________________________________________

Faudrait-il faire évoluer ce cadre de vie ?

Oui, en remédiant aux défauts, insuffisances et excès notés à la rubrique  »Cadre de vie ». En tournant le dos au laisser-aller tellement tentant.

________________________________________________

Que projetez-vous pour votre avenir, pour l’avenir de vos enfants, pour l’avenir commun ?

Etre actif, utile à la société, à mon entourage.

Avenir commun, avenir de la France : le chômage est la préoccupation N° 1. Il faut cesser d’être naïf et laxistes dans la guerre économique extérieure que nous subissons depuis plusieurs années et qui détruit entreprises et emplois sur notre sol.

Protéger l’économie en stoppant la concurrence déloyale de la Chine (salaires, conditions de travail, normes sociales très inférieurs aux nôtres, non réciprocité dans les échanges économiques…). Lors d’un reportage au Havre, j’ai pris la dimension du problème en voyant les porte-conteneur (chinois) faisant la queue en mer pour décharger les tonnes de produits que nous fabriquions auparavant sur notre sol. Concurrence déloyale d’autres pays européens aussi : je pense notamment à l’Irlande et à son taux d’imposition sur les sociétés très bas, très attractif, qui capte des entreprises dans toute l’Europe. L’harmonisation fiscale au niveau européen est un projet vital qui n’aboutit pas en raison de l’égoïsme et de l’avidité d’une partie des membres l’Union. Il doit y avoir un moyen, une personnalité qui permette de dépasser ce blocage. Le peuple lui-même ?

________________________________________________

Pour faire naître un espoir nouveau quel projet d’avenir seriez-vous, personnellement, prêt à soutenir fermement, en vous engageant et dans quel domaine ?

Promouvoir de vrais référendums, en France et en Europe, pour que le peuple décide lui-même sur les questions importantes pour ses conditions d’existence présentes et à venir : économie et emploi, pouvoir d’achat, logement, environnement, sécurité routière, santé, prisons, bien-être animal…

Tcherkessoff




par carte postale
Jean Lassalle
Député des Pyrénées-Atlantiques
Assemblée Nationale
126, rue de l'Université 75355 Paris Cedex 07 SP
à travers ce site
Visitez le formulaire !





Laisser un commentaire

Lire les commentaires