Cahier de clément


ID CAHIER : 2573

Qui suis-je ?

je m’appelle Clément , j’ai 28 ans et je suis étudiant dernier cycle à la fac de droit de Toulon , et négociateur immobilier quand l’ocasion se présente.

j’ai pendant longtemps été un militant assez actif à l’UMP , avant que les successions d’affaires ne précipitent mon départ. autrement je suis président d’une association , et d’un syndicat étudiant.

________________________________________________

Quelle est la valeur a laquelle je tiens ?

l’égalité des chances

________________________________________________

Quel est mon cadre de vie ?

Je suis étudiant en fin de cycle , ne disposant pas d’un emploi stable , je suis dans un studio petit , mais suffisant pour une personne seul , je suis dans une ville (Toulon) qui bien que jolie et sympathique ne dispose d’aucune économie locale mis a part son seule centre commerciale et l’industrie militaire.

trouver un emploi ici relève de l’impossible c’est pour ca je pense qu’une fois mon diplome obtenu je serais contraint de me dirigier vers une ville plus industrialisée.

________________________________________________

Faudrait-il faire évoluer ce cadre de vie ?

Seul un réveil au niveau gouvernemental et législatif , ne peut changer un cadre de vie les maires sont impuissants face , au chomage , les belles paroles ne suffisent plus il faut passer à l’acte avant qu’il ne soit trop tard…

________________________________________________

Que projetez-vous pour votre avenir, pour l’avenir de vos enfants, pour l’avenir commun ?

Pour etre honnête j’ai de plus en plus de mal a voir mon avenir , en France je suis quelqu’un d’assez ambitieux qui veut réussir mais comment fait-ont pour réussir , quand il n’y a pas d’économie locale et que l’Etat avec ce surplus de taxe fait tout pour provoquer une baisse du pouvoir d’achat et inciter les grande et moyenne entreprise a ne plus embaucher.

la France est devenu un pays d’interdit , mais évidemment chaque interdit est fait pour être transgresser , et trop d’interdit favorise cette transgression !!

Au niveau local il faudrait deja revaloriser le smic , mais pas de un ou deux centimes par heure le rehausser de 200/300 € il n’est pas normal de voir certaines aides comme l’AAH qui une fois combiné a l’APL vous donne un montant de 977 € alors que le salaire moyen aujourd’hui est de 1200€ vous vous lèverez pour 200 € ?

Et quand bien même , vous ne percevez pas ces aides , avec un salaire de 1200€ on ne vie pas on survie , si vous avez 700 € de loyer il vous reste 500 € pour vivre on fait comment si on a des enfants a nourrir des frais de scolarité a payer c’est impossible !!!

Pour rappel le SMIC en suisse est de 2000€

lorsque j’étais responsable de l’UNEF , je voyais des étudiant qui se plaignaient car ils avaient pas le droit a des aides type RSA outre que la bourse et quand ils étaient payés ils l’étaient sous le SMIC et finissaient par rater leurs année car on ne peut pas cumulé etudes et emploi , le problème aujourd’hui c’est que le SMIC ne sert plus a rien puisqu’il plus aucune valeur contraignante , plus aucun employeur en début de carrière vas respecter ce montant , bien souvent certains iront meme jusqu’a enlever le temps de pause déjeuner (qui pourtant est obligatoire) il faut rendre le SMIC obligatoire !! quitte a énerver le Medef !!

Et c’est grave parcequ’on assiste petit à petit a l’expatriation des jeunes , qui va diriger des entreprises si tous nos diplomés partent en Allemagne ou au Royaume uni , et mm j’ai quelques amis qui ont fait Science po Paris , au départ il voulait faire une carrière dans l’administration pour pourquoi pas un jour se lancer en politique mais avec tous ces dossiers et ses affaires on assiste a un dégout profond pour la politique meme de la part de ceux qui aurait pu devenir des élites de demain. J’ose espère que ce dégout ne dure pas trop pour que apres la génération d’élus qui est la votre on puisse insulfer un vent nouveau pour qu’une relève se manifeste !

________________________________________________

Pour faire naître un espoir nouveau quel projet d’avenir seriez-vous, personnellement, prêt à soutenir fermement, en vous engageant et dans quel domaine ?

en temps qu’ancien responsable de l’UNEF et président actuel d’un nouveau syndicat étudiant je peux m’engager dans le domaine social pour les étudiants , mais meme si je ne suis plus militant comme avant dans un parti je m’investi dans la politique local et tente de faire remonter mes idée sur la politique national , mais a quoi bon s’engager si c’est pour pas être entendu ?

O

vous savez je trouve votre intiative géniale et je pense que si tous les élus étaient comme vous , il y’aurait deux fois moins d’abstention au niveau locale et nationale. et on serait pas dans l’incertitude de savoir si ca va finir par exploser ou pas , un de mes profs de droit en première année avait dit en conclusion de son cours de droit constitutionnelle et politique de la France ,  »ce qui vaut a la France c’est une bonne guerre civile ! je ne vois que ça pour réveiller les élus »

clément




par carte postale
Jean Lassalle
Député des Pyrénées-Atlantiques
Assemblée Nationale
126, rue de l'Université 75355 Paris Cedex 07 SP
à travers ce site
Visitez le formulaire !





Laisser un commentaire

Lire les commentaires